Au bord de la vie

Theatre Et Danse

Texte de Gao Xinjiang, prix Nobel de littérature 2000

Voilà que face à nous, une femme se révèle à elle-même, dans sa nudité la plus absolue.

La pièce nous parle d’une rupture, d’une blessure si profonde qu’elle a laissé l’âme à découvert, s’inclinant vers ce que l’on pourrait appeler un sacrifice, une sorte de mort et de transformation de l’identité même.

Seule dans sa chambre, dans son obscurité, face aux urgences de ses désirs, cette femme tente de déchiffrer des « voix », étranges et invisibles, qui viennent à sa rencontre. Mais « ces voix » qui, au fur et à mesure de leurs apparitions dessinent son passé, ne sont rien d’autre que des fantasmes à la recherche d’un centre qui ne semble exister nulle part.
Confrontée aux limites de cette chambre, désespérée, elle ne connaît de ce jeu qui s’impose à elle, que quelques personnages qu’elle invente pour justifier sa propre existence. Elle ne connaît de son moi que sa mémoire et ses désirs. Déconcertée, elle semble glisser sur une rivière gelée. Il faudra alors que naisse une autre mémoire, il faudra que naisse un nouveau désir afin de susciter un mouvement de désintégration assez puissant pour tout transformer, y compris le langage, les concepts…et ces voix. Il faudra un mouvement qui soit en lui-même un acte d’initiation au travers duquel elle puisse accéder à un domaine de réalités humaines et spirituelles qui n’appartient pas à ce monde, une chute profonde où son être puisse s’unir avec l’absolu. Rien n’est vrai et rien n’est concret pour autant.
Consciente de la vacuité de son état, blottie dans un espace qui n'appartient ni à son corps, ni à son émotion, ni à sa mémoire, elle disparaîtra comme un souvenir, sous un murmure de mots. Et ces mots chuchotés, à la recherche d'un sens, ne parviennent pas encore à prendre forme : " Lorsqu'elle dit " elle ", ce n'est pas elle, ni toi, ni moi, ni vous. C'est " elle", tout comme celle que vous voyez en moi n'est pas non plus vraiment moi. et ce moi n'est pas moi, ni toi, ni lui, ni elle..."

Concept: Christian Rossi
Réalisation: Christian Rossi et Séverine Zufferey
Avec: Marie Parvex, John Durand et Séverine Zufferey
Musique originale: François Mützenberg
Scénographie: John Durand
Création Vidéo: Daniel Wyss (Comédienne: Marie-Laure Berchtold)
Création Lumières: Viviane Skynazy
Création et réalisation costumes: Anne Lombard
Graphisme affiche: Vanessa Cuisinier
Photographies: Isabelle Meister
Production: Cie Arquidam


Tournée
10, 11, 13, 14, 17, 18, 20 et 21 décembre 2002, Théâtre La Traverse / Genève (CH)
23, 24, 25et 26 janvier 2003, Théâtre du Moulin-Neuf / Aigle (VD)
28 février 2003, Théâtre de Valère / Sion (CH)

Avec le soutien de la Maison de quartier des Pâquis, de la Ville de Genève - Département des Affaires culturelles, du Conseil de la Culture, de l'Etat du Valais et de la Loterie Romande